header-ESTONIE

IDENTITÉ

NOM OFFICIEL : RÉPUBLIQUE D’ESTONIE
NATURE DE RÉGIME : RÉPUBLIQUE PARLEMENTAIRE
CHEF DE L’ÉTAT : KERSTI KALJULAID DEPUIS 2016
1er MINISTRE : JÜRI RATAS DEPUIS 2016
DONNÉES GÉOGRAPHIQUES

Superficie : 45.227 km2 
Capitale : Tallinn (430 277 habitants) 
Villes principales :
Tartu, Narva, Kohtla-Järve, Pärnu

Langues officielles : Estonien
Monnaie : Euro
Population : 1.311.000 (2015)

DONNÉES ÉCONOMIQUES DISPONIBLES À CE JOUR
(sources : Commission européenne/DGT)

PIB (2015) : 19,9 milliards d’euros
PIB par habitant (2015) : 15.171 euros (23e rang de l’UE)

Taux de croissance (2015) : 1,1 % (2,9 % en 2014, 0,8 % en 2013)
Taux de chômage (au sens du BIT) (2015) : 6,2 % (2014 : 7,3 %, 2013 : 8,6 %)
Dépenses R&D : 1,4 % du PIB (moyenne UE28 : 2,03 %)

Principaux clients (2015) :
Suède (19 %), Finlande (15 %), Lettonie (11 %) 
Principaux fournisseurs (2015) :
Finlande (14 %), Allemagne (11,5 %), Suède (8 %)

Part des principaux secteurs d’activités dans le PIB :
• agriculture : 3%
• industrie : 26%
• services : 71%


Exportation de la France vers l’Estonie : 244 M €, 15e fournisseur, -5%
Importations française depuis l’Estonie : 279 M €, 13e client, +16 %
IDE français fin 2015 : 199,2 M €, 16e investisseur direct en Estonie 

Part de marché de la France : 1,2%
L’Estonie est le 90e fournisseur de la France

 

AVANTAGES

• FORTE DIGITALISATION DU PAYS :
L’Estonie érige le numérique comme une culture nationale, que ce soit au niveau des infrastructures, des usages, des services ou des applications.

• NIVEAU ÉLEVÉ D’ÉDUCATION :
Le secteur des TIC estonien dispose d’une main d’œuvre plus qualifiée que la moyenne estonienne. De manière générale, le pays dispose d’un très bon système éducatif qui met l’accent sur l’innovation.

• CAPACITÉ LINGUISTIQUE ÉTRANGÈRE :
L’anglais est l’une des quatre langues les plus parlées par la main- d’œuvre estonienne dans le secteur des TIC.

• BONNE QUALITÉ DE VIE :
L’Estonie est un pays où il fait bon vivre, le coût de la vie est très bas, la société estonienne est très égalitaire et tout est facile grâce à la e-Administration ; la qualité de vie environnementale est l’une des meilleures du monde, les infrastructures sont excellentes et il n’y a pas de problème de sécurité.

• LE NIVEAU DE SALAIRE :
Le niveau de salaire des ingénieurs reste raisonnable avec 1600€ mensuels pour un junior et 3000€ pour un sénior.

FAIBLESS

• MANQUE DE TALENTS :
Avec 1,2 million d’habitants et la formation de 500 ingénieurs par an l’Estonie n’est pas en mesure de produire assez d’ingénieurs pour répondre aux besoins des start-up et des entreprises de technologies estoniennes qui devront recruter 37.000 employés d’ici 2020.
C’est la raison pour laquelle l’Estonie vient de lancer un plan très ambitieux pour attirer de nouveaux talents sur son territoire.
Par ailleurs les ingénieurs estoniens ont parfois un peu de mal à passer de la théorie à la pratique. Ce sont de très bons exécutants pour des tâches précises mais ils ont parfois du mal à avoir une vision « projet » globale. Ce manque de talents explique la politique très agressive de l’Estonie (fiscalité très basse, e-residency, création d’une société en ligne en moins de 20 mn…) pour attirer talents et entreprises.

• MANQUE D’INVESTISSEURS :
L’Estonie souffre aujourd’hui d’un manque d’investissements : Seulement 16% des investissements dans les start-up sont effectués par le capital-risque local, soit 60 M € par an. Au-delà ce sont des fonds étrangers qui prennent le relais. Cependant les start-up n’ont aujourd’hui aucun problème pour lever jusque 500 K € en seed capital (capital d’amorçage).

• PAS DE RÉSEAU ET DE DIASPORA À L’INTERNATIONAL qui pourraient faire de l’Estonie un hub vers d’autres pays.

• Développement d’activités et de plateformes de E-commerce dans tous les secteurs

• R&D, design thinking et transfert de technologies autour de la santé connectée, du gaming et de l’IoT industriel avec les universités (notamment la Design Factory d’Aalto University)

• Smart city, technologies propres, environnement et santé et bien-être par le biais des très nombreux appels à projets lancés par le gouvernement, les agences d’innovation et la ville d’Helsinki.

opportunites copie

POUR LES INGÉNIEURS FRANÇAIS 
Avec 36.000 recrutements prévus dans le secteur des TIC d’ici 2020 et des conditions de vie exceptionnelles l’Estonie représente une très belle opportunité pour les ingénieurs français avides d’expérience internationale.

POUR LES INVESTISSEURS FRANÇAIS 
Le manque d’investisseurs en Estonie constitue une vraie opportunité pour les fonds français désireux de diversi er leur portefeuille, mais également pour les grandes entreprises à la recherche de pépites, notamment au regard du nombre de start-up en stock et nouvellement créées chaque année. Le cadre scal est également très avantageux et les conditions d’installation et/ou d’investissement largement facilitées par l’administration.

POUR LES START-UP ET LES UNIVERSITÉS FRANÇAISES
Capacité de R&D et de transferts de technologies dans le cadre de partenariats et de collaborations à mettre en place avec les universités et les start-up estoniennes.

SECTEURS PORTEURS EN ESTONIE
e-Santé / services du quotidien en ligne (e-banking …) / paiements mobiles / e-Gouvernement et services publics

acteurs-rencontres
GOUVERNEMENT ET AGENCES PUBLIQUES

Mr Taavi Kotka, DSI et secrétaire général adjoint du Ministre de l’économie / Enterprise Estonia / Startup Estonia

ACCÉLÉRATEURS / INCUBATEURS / START-UP

Tallinn Science Park Tehnopol / Startup Incubator / Startup Estonia / Buildit / Wiseguys / Transferwise

INSTITUTIONS ET DIASPORA FRANÇAISES

Mme Delmas-Scherer, Ambassadrice de France en Estonie / Ambassade de France à Tallinn / Ooolala / Adcash

UNIVERSITÉS / LABORATOIRES DE RECHERCHE

Tallinn University of Technology / Mektory Innovation and Business Centre

ASSOCIATION DU NUMÉRIQUE LOCALE

Estonian Association of Information Technology and Telecommunications (ITL)

FOCUS

e-Estonia

e-Estonia est le terme couramment utilisé pour décrire l’émergence de l’Estonie comme l’une des e-sociétés les plus avancées au monde – une réussite incroyable qui est née du partenariat entre un gouvernement visionnaire, un secteur des TIC proactif, et une population connectée. Grâce à ce succès, les Estoniens bénéficient d’un large éventail de solutions en ligne et pour eux les services électroniques sont devenus monnaie courante : e-Tax Board, e-Police, e-Health, e-Banking et e-School. Le préfixe «e» pour les services est presque devenu banal dans le sens où il est devenu la norme.

La X-Road est l’élément central de l’e-Estonie et permet à l’ensemble des bases de données des e-Services, publics et privés, d’être connectées et d’opérer en harmonie. Un des éléments centraux est la décentralisation des bases de données, ce qui signifie :

  • Que les bases ne dépendent pas d’un propriétaire ou contrôleur unique
  • Que chaque agence gouvernementale ou entreprise peut choisir le produit qui lui correspond le mieux
  • Que les services peuvent être rajoutés au fur et à mesure, lorsqu’ils sont prêts

La X-Road permet la connexion entre ces bases de données : elle permet d’interroger ces bases, de transmettre de larges lots de données et d’effectuer des recherches à travers plusieurs bases.

Chiffres clés de l’e-Estonie :

➥ Plus de 2500 e-Services disponibles, dont plus de 500 pour les citoyens

➥ 94 % des citoyens ont une carte d’identité numérique

➥ 99,8 % des transactions bancaires en ligne

➥ 98 % des déclarations d’impôt en ligne

➥ 18 minutes pour créer sa société en ligne

➥ 30 % des votes aux élections se font en ligne, depuis 116 pays

➥ 99 % des services administratifs sont en ligne

➥ 98 % des prescriptions médicales faites en ligne

➥ 99,8% des transactions bancaires en ligne

pdf-estonie-DDlab
TÉLÉCHARGEZ
La présentation de l’écosystème numérique Estonien
logo
© 2016 MEDEF
Contactez le
DIGITAL DISRUPTION LAB

pfiquemont@medef.fr